Archive for Fourre-tout

Marcus ouvre son blog sur JEUXACTU !

Depuis un moment déjà, mes ptizamis de JEUXACTU me font des réflexions du genre : « Marcus, sois moderne un peu ! Il est grand temps que tu aies ton blog toi aussi ! Tu vas pas rester congelé dans les années 80 toute ta vie non plus ? »
Je leur ai proposé de mettre en place un  « 36.15 Code Marcus ». Ils ont rigolé. J’ai toujours pas pigé pourquoi.

Marcus, à un certain âge...

J’ai mis un temps fou à me mettre sur Facebook, je « touite » mollement, mon site internet officiel est à l’abandon, mais tant pis, je me lance dans une nouvelle expérience… Bloguer ! Je vais en profiter pour vous raconter des trucs que je ne met pas en général sur ma page Facebook, vous parler d’autre chose que de jeux vidéos,  peut-être des films, des livres, des BD, ou des musiques que j’aime. Par contre je ne ferai pas de politique… Enfin je crois pas.

Tiens, parlons livre par exemple… Au hasard, un très bel ouvrage, qui sort le 6 octobre en librairie : « Nos jeux vidéos des années 70-90 » par Philippe Kieffer et un certain… Marcus. Oh purée c’est moi ! C’est vrai j’avais oublié ! Alzheimer quand tu nous tiens ! Mais c’est pas grave, je regrette pas de l’avoir acheté, c’est plein de bons souvenirs de la grande époque du jeu vidéo : Ca commence avec Pong et ça s’arrête juste avant la Playstation parce que j’en avait tellement a raconter qu’on a été obligé de couper le livre en deux. La suite paraitra quand j’aurais le temps de l’écrire !

En fait ça fait des années que Philippe (qui est journaliste, producteur d’émissions comme Ubik, et qui a écrit la bio de Thierry Ardisson « Confessions d’un baby boomer ») me demande pourquoi je n’écris pas un livre sur l’histoire des jeux vidéo. Et des années que je lui répond que je n’ai pas le temps.

Marcus découvrant le premier exemplaire de son livre...

Alors Philippe m’a proposé de m’écouter raconter mon histoire du jeu vidéo pour la retranscrire ensuite dans un livre, comme il l’a fait avec Thierry Ardisson. Résultat des courses : plus d’une dizaine d’heure d’entretiens enregistrés, qui une fois retranscrits sur le papier correspondaient à plus de 400 pages de texte bien tassé, sans illustrations… Et encore en ne couvrant que la période qui va des tout débuts (1951) juqu’au milieu des années 90, qui marqueront une vraie rupture avec l’arrivée de la Playstation !

Il a fallu prendre toute cette matière première et l’ordonner, la réduire, la travailler, et la réécrire, puis y ajouter des illustrations, des dizaines de photos prises dans les locaux de mes potes de MO5 qui regorgent de trésors archéologiques, et faire rentrer tout ça dans un livre de 150 pages seulement ! Un véritable exploit, un peu l’inverse du champignon de Mario qui fait grossir.. Là c’est tout un travail d’équipe qui a fait que les 400 pages de texte initial forment au final un chouette livre abondamment illustré, dont je suis très fier. C’est pour ça que je me permet de vous en parler dans ce premier Blog, sans la moindre trace de modestie ! Après ça, promis, je redeviens humble et modeste, mais là, permettez moi de me la péter un peu, que j’en profite ! 😉

Marcus, fier de son premier bouquin !

Bref, j’ai blogué.

Marcus, blogueur débutant